Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 07:57

4e poème de mon anthologie, la chanson Anarchy In The UK par les géniaux Sex Pistols.

 

8-The-Sex-Pistols---Anarchy-in-the-UK-.jpg

 

(traduction faite maison :-)

En illustration j'ai réalisé cette princesse punk-anarchiste et j'y ai accolé un mini poème à moi, qui, je trouve, allait bien avec (et remplissait très bien tout ce blanc):

 

9-The-Sex-Pistols---Anarchy-in-the-UK---Illustration.jpg

 

A première vue, ce poème semble un peu rude et ne s'apparente guère à de la poésie, c'est pourquoi j'ai réalisé un commentaire de texte pour justifier mon choix (même si je crois qu'il n'y a pas de bonne ou de mauvaise littérature et ce n'est certainement pas des académiciens en cravates qui ont le pouvoir de dire qui est quoi, mais je ne sais pas sur qui je tomberai au bac et je suis diplomate (-:

Voici le commentaire, même si moi je l'aime bien, parce que là je crois que plus personne ne pourra prétendre que ce n'est pas un beau texte (celui des Sex Pistols, pas le mien), je ne vous en voudrais pas de ne pas lire, c'est quand même un COMMENTAIRE DE TEXTE et il faut vraiment aimer le français et la manière scolastique dont on use pour nous l'apprendre pour aimer un tel écrit (moi j'aime bien, mais c'est parce que j'aime les mots)...

Par contre, si quelqu'un critique mon choix sans lire, là je vais vraiment me fâcher

 

 

 


 

 

ANARCHY IN THE UK - THE SEX PISTOLS

 

 

 

 

Les Sex Pistols, éminent groupe anglais à l’influence toute démontrée est considéré comme l’initiateur du mouvement punk au Royaume-Uni, puis partout dans le monde. Formé en 1975, seulement 6 ans après le fameux épisode rock de Woostock en 1969, le rock est à son apogée, ce qui explique la naissance de nouveaux mouvements qui prendront une ampleur toute puissante. Jonny Lydon au chant, Paul Cook à la batterie, Steve Jones à la guitare et Glen Matlock (puis Sid Vicious à partir de 1977) à la basse, constituent la bande qui durant sa courte carrière ne cessera de fasciner l’Angleterre. Obsédants, provocants à souhait, controversés et très critiqués ou encensés, les Sex Pistols feront de leur succès une mine de scandales, tant sur le plan de leur textes ; tantôt critiquant la monarchie, tantôt appelant à l’anarchie ; que sur le plan de leurs représentations, souvent chaotiques et théâtres de multiples violences entre fans et forces de l’ordre, le tout à l’image de la vie sulfureuse que les membres mènent. En 1978, le groupe annonce sa dissolution, après seulement 3 ans d’existence, pour mieux se retrouver en 1996 et entamer de nouvelles tournées, sans Sid Vicious, décédé entre temps d’une overdose. Depuis, le groupe, bien que reconnu par beaucoup comme des maîtres incontestés et incontestables dans leur genre, suscite encore des avis très controversés, ce qui semblent laisser ses membres indifférents et ne les empêchent pas de se retrouver régulièrement pour de nouveaux terribles concerts… La chanson « Anarchy in the UK » fait partie des tubes des Sex Pistols et de leur éventail de scandales faisant ouvertement la propagande de l’anarchie.

Comment cette propagande peut-elle servir une campagne anti Royaume-Uni ?

Pour répondre à cette question, on abordera dans un premier temps la propagande de l’anarchie que réalisent les Sex Pistols, puis les restrictions de leur conviction anarchiste pour terminer en abordant la réelle campagne que suggère leur texte.

 

 

§

 

 

Cette chanson constitue dès le premier regard ou la première écoute, une claire louange de l’anarchie et va jusqu’à en faire la propagande sans retenue.

 

Ainsi, le texte est tout entier consacré à l’anarchie.

En effet, la violence est omniprésente, tant sur le plan musical (les Sex Pistols crient leurs paroles avec une agressivité sans retenue et frappent leurs instruments suintant de « punkitude » par tous les abords), que sur le plan des paroles.

Cette brutalité est caractérisée par l’emploi du champ lexical de la violence dans des expressions telles que « I wanna destroy the passer by » (Je veux détruire le passant) qui traduisent une claire véhémence, « symptôme » clé de l’anarchiste par excellence. Il s’agit donc de clamer ici, sans retenue et sans autocensure, l’appartenance au mouvement anarchiste, avec une fierté revendiquée.

La campagne pro-anarchiste se fait aussi par le biais de moult répétitions du terme « anarchy » (anarchie) et de tous ses dérivés les plus communs : «anarchist » (anarchiste)… Comme un bourrage de crânes implicite qui se veut le plus retentissent et le plus influent possible.

 

La chanson ne se contente néanmoins pas d’un simple martèlement d’arguments creux, car les Sex Pistols tendent à fonder leurs dires.

De cette façon, ils énoncent des arguments plausiblement acceptables, comme « I wanna be anarchy ; it’s the only way to be » (Je veux être l’anarchie, c’est la seule manière d’être), qui soutient le choix de l’anarchiste dans son besoin vital d’exister. D’autre part, cela traduit aussi une incompréhension vis-à-vis des autres, mais aussi une certaine critique de ceux qui n’ont pas les mêmes idées.

Cette vision est renforcée par le jeu de mots « no dogs body » (le chien de personne) qui joue sur l’expression « nobody » (personne) et le mot « dog » (chien), qui signifie le ressentiment face à ceux qui ne soutiennent pas l’anarchie et qui soutiennent d’autres mouvements : ils ne seraient que des chiens qui suivent le cours des choses sans réagir, fidèles aux « maîtres ».

 

L’objectif clé de cette hymne semble donc être sans conteste, l’embrigadement de nouvelles recrues dans le « mouvement ».

De fait, le niveau de langue familier « I wanna » (Je veux) emprunté aux américains au lieu du traditionnel « I want to » plus chic et bourgeois des britanniques, traduit le désir de toucher le plus grand nombre, nuancée tout de même par une certaines éviction des intellectuels et de la haute classe sociale. Mais il nous faut tout de même savoir que les gens du milieu aisé sont aussi les moins nombreux et rejettent de toute façon les idées anarchistes, ce qui justifie le choix des Sex Pistols de les évincer de leur ciblage.

Par ailleurs, la musicalité, précédemment évoquée, qui ne chante guère à l’oreille des riches et des bourgeois cible déjà une population jeune et rebelle, que le souffle de liberté qui s’est levé depuis la grande « nigthty sixty nine » et qui ne s’est pas calmé depuis, favorisera à l’embrasement dès que cette nouvelle étincelle l’aura atteint. Les cris des Pistols les portent et la musique assourdissante leur ressemble.

 

De cette façon, « Anarchy In The UK » est clairement un hymne à la gloire de l’anarchie, mais cet engouement dissimule peut-être un doute.

 

 

§

 

 

En effet, des éléments laissent croire qu’à force de se le répéter, les Sex Pistols veulent se convaincre eux même de la véracité de leur pensée.

 

Les Sex Pistols se revendiquent ainsi anarchistes jusqu’au bout des ongles et ils veulent le prouver même dans la construction de leur musique, quitte à en altérer la qualité.

De fait, on remarque que la construction est archaïque, sans strophes définies, sans vraiment de refrain non plus, à défaut du simple terme d’anarchie qui peut s’autoproclamer comme tel.

La mélodie elle-même reste vague, comme le fruit d’une improvisation.

Enfin, les rimes ne sont pas toujours présentes et lorsqu’elles le sont, ne traduisent pas un grand effort à ce niveau. « anarchy ; anarchy » ou « or ; or ». Si elle caractérise le rejet des codes et des conventions, principe même de l’anarchisme, cette construction est la démonstration que les Sex Pistols se prouvent à eux-mêmes leur appartenance morale au mouvement anarchiste. Cela prouve de plus leur désir de provoquer, de choquer et d’interpeller, comme si cette optique prenait la place de l’objectif premier de faire la promotion de l’anarchie.

 

Le groupe semble aussi se répéter à lui-même son discours. Les répétitions peu élaborées des termes « anarchy » (anarchie) et de ses proches dérivés en témoignent largement. Les Sex Pistols tentent ainsi d’ignorer le doute qui les envahie quant à leur soutien envers l’anarchie.

Le fait qu’ils se rappellent sans cesse leur « but » ultime est une autre preuve de ce doute qui persiste. Cette répétition témoigne aussi de l’existence, implicite, d’un autre objectif du groupe punk qui serait de choquer,  de faire parler d’eux, de provoquer, bref, de se promouvoir eux-mêmes.

 

Par ailleurs, la conclusion « I wanna be anarchist » (Je veux être anarchiste) laisse penser que malgré tout les efforts des Sex Pistols, il leur est impossible d’adhérer totalement à l’anarchie.

De plus la personnification allégorique de l’anarchie en l’expression « I wanna be Anarchy » (Je veux être l’anarchie), est une autre exagération de l’expression de l’admiration des Sex Pistols pour l’anarchie et prouve surtout le double discours des Sex Pistols. Ainsi, ils promouvaient l’anarchie en en faisant d’eux-mêmes la représentation.

 

Le but des Sex Pistols, loin de marteler les vertus de l’anarchie est de faire, en réalité, leur propre louange, mais cette louange n’est que le camouflage d’un objectif beaucoup plus subtil.

 

 

§

 

 

Par leur chanson, les Sex Pistols s’appuient ainsi sur l’anarchie qu’ils utilisent pour se promouvoir mais surtout pour faire l’objurgation du Royaume-Uni.

 

De fait, « Anarchy in the UK » constitue un réquisitoire qui critique le Royaume-Uni, s’attaquant en première lieue à cette notion d’unification.

En effet, l’évocation « Is it the MPLA ; Is it the UDA ; Is it the IRA ; I thought it was the UK » (Est-ce le MPLA - Mouvement Populaire pour la Libération en Angola ; qui est intervenu pendant la guerre civile qui opposaient, entre 1975 et 1976 l’IRA et l’UDA, lors du conflit dans le nord de l’Irlande - Est-ce l’UDA - Ulster Defense Association ; groupuscule paramilitaire loyaliste et protestant qui s’opposait à l’unification - Est-ce l’IRA - Irish Republican Army ; groupuscule paramilitaire favorable à l’unification - Je pensais que c’était le Royaume-Uni) est une référence très explicite au conflit nord-irlandais qui a déchiré l’Angleterre. Les Pistols en usent comme la preuve que le Royaume-Uni n’est donc pas si uni qu’il le prétend.

 

Une autre critique notable est dirigée cette fois contre la religion la plus représentée au Royaume-Uni.

Elle se traduit par la phrase « I am an antichrist » (Je suis un anti-christ), prononcée au tout début de la chanson comme une introduction, ce qui traduit l’importance du rejet de la religion chez les Sex Pistols. Ainsi, avant même le désir d’affirmer son appartenance au groupe anarchiste, la bande punk veut d’abord exprimer ce contre quoi elle se bat, ce qu’elle rejette avec dégout.

De plus, on note l’acronyme discret « I use the ennemy » (J’utilise l’ennemi) en « I use the NME » (J’utilise NME). NME étant en Angleterre un magazine musical sans tabou très libre et que les adhérents à la religion biblique renient et critiquent sans vergogne du fait de son incorrigible immoralité et de ses positions très modernes. A titre de comparaison, on pourrait dire qu’il s’agit de l’équivalent de nos Inrokuptibles. Il s’agit donc ici d’une provocation délibérée et ouverte envers la religion catholique. En critiquant la religion principale d’Angleterre, les Pistols s’attaquent directement à la majorité du pays et donc à la nation britannique toute entière.

 

Enfin, l’expression « I thought it was the UK ; Or just an other country » (Je pensais que c’était le Royaume-Uni ; Ou juste un autre pays) témoigne de l’espoir du gang punk que la vision qu’ils ont de l’Angleterre soit erronée, comme s’ils avaient regardé le mauvais pays et qu’ils allaient redécouvrir le Royaume-Uni qu’ils affectionnaient profondément. Il y a donc certes, toute une déclaration de doléances à la nation britannique, mais il subsiste néanmoins dans le cœur des Sex Pistols un réel espoir d’abonnissement.

 

Ainsi, les Sex Pistols critiquent vigoureusement le Royaume-Uni sous toutes ses formes, prônant un changement insistant, dont il garde l’espoir quant à son avènement.

 

 

§

 

 

De fait, la chanson des Sex Pistols « Anarchy In The UK », qui à première vue semble être l’hymne à l’anarchie constitue en réalité une louange quasi narcissique au groupe punk, reflet subtil de son ardent désir de changement libertaire pour le Royaume-Uni.

Alors que le Monde considère généralement l’Angleterre, comme le pays de la liberté par excellence, tant sur le plan musical, culturel, religieux, ou encore de l’expression en général, une telle prise de position engagée vise à une remise en question de cet acquis. Il faut toute fois nuancer la chose, prenant en compte l’idéal punk et surtout la nature humaine même qui ne se veut jamais rassasiée de ce qu’on lui octroie.

Aussi, lorsque le grand Winston Churchill disait : « En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. » on peut s’interroger. L’anarchie et l’absence de loi mène-t-elle vraiment à la liberté ?

 

 


 

Voili voilou ! Et on aurait pas pu se quitter sans la musique des dits Pistols, alors, en avant, bisous et bulles de savon sinon :

 

Partager cet article

Repost 0
Published by soakette la sardine - dans gribouillages
commenter cet article

commentaires

compilmanetcompagnie 21/01/2013 05:37


Je te conseil le film sur les sex pistols qui s'intitule "l'obsenité et la fureur"... Tu verras tu les prends trop au sérieux... Faut partir du principe que le punk c'est une blague obsène ...
Mais il est sympa... PPPUUUUNNNNNKKKKKK " />

mademoiselle marie, street style 19/11/2012 16:46


ctte illu de princesse punk est une de mes préférées depuis que je suis ton blog!! bravo, quel talent

soakette la sardine 24/11/2012 17:28



merci !!!



D. NEAU 19/11/2012 10:14


Et j'oublmiais, joli dessin de punkette et joli poème d'accompagnement. Et de toute façon, comme dit la chanson :  "Celui qui compte ses doigts pour savoir s'il a son nombre de pieds n'est
pas un poète, c'est un dactylographe" Donc, continue  !

soakette la sardine 24/11/2012 17:28



rho la belle phras, je la note !



D. NEAU 19/11/2012 10:12


Beau travail ! Au moins un 20/20. Bravo pour être allé au-delà de la lecture première. :^) A noter effectivement, comme tu l'as senti, que l'anarchiste et celui qui prône l'anarchie sont deux
personnes différentes. L'anarchiste refuse la société et n'y vit pas. Celui qui prône l'anarchie a besoin de cette société qu'il rejette pour être entendu par ceux qui y sont ! Pour rester dans
le thème de l'anarchie, une belle chanson sur les anarchistes, si tu ne l'as pas entendu : "Les anarchistes" de Ferré. A écouter et à savourer !

soakette la sardine 24/11/2012 17:29



Merci ! C'est en effet la note que j'ai eu ! Et pour la chanson, merci du conseil, je cours youtuber de ce pas (-:



jill-bill.over-blog.com 19/11/2012 08:05


Intéréssante page la sardine... J'aime les mots de la fin à partir de Churchill... Merci... bon lundi de la part de jill !

soakette la sardine 24/11/2012 17:30



Il a toujours les bons mots mr Chruchill



Les Chroniques De Soakette La Sardine

  • : Chroniques de Soakette la sardine
  • Chroniques de Soakette la sardine
  • : De la BD, du gribouillis, du gribouillage, et ma vie d'élève de 1ère dépeinte avec humour.
  • Contact

PAR SOAKETTE LA SARDINE

http://assets.hellocoton.fr/avatars/square-256-10565-bf8a6e0a853161922d9127629a755668.png

 

POUR M'ECRIRE UN MOT

m-ecrire-une-bulle.jpg

 

MON ACTU EN BUBULLES A LA MINUTE OU SAVOIR CE QUE JE FAIS LA TOUT DE SUITE PARCE QUE C'EST VRAI QUE MA VIE EST TROP PASSIONANTE

 





MES BULLES SONT DANS DES CASES

les glups

zelda

Ils
Ils 2
pythagorre
Ne m'oublie pas
vagabond
armistice
smoke

svt

le-prince-sylvestre-et-la-petite-abeille.jpg
dreyfus.jpg
fashion-calendrier-de-l-avant.jpg
violee-ou-voilee.jpg
soleil rouge
danseuse étoile
liberté j'écris ton nom
wilfried et théo

 

bulles-et-fleurs-1.jpg

 

J'Y FERAI DES BULLES :

http://www.malopie.org/templates/img/MALOPIE_logo-370.gif

 

J'Y AI FAIT DES BULLES :

Festivaux, salons, expos...

http://www.mjc-nogent.fr/evenements/files/2011/11/1325-.jpg

Festival Jeune Talent de Nogent sur Marne

(mes dessins exposés)

 

bulles-et-fleurs-3.jpg

 

Interview, interrogatoires, ...

 

http://2.bp.blogspot.com/-6lbtuLMvzqA/TdaoBVUUsMI/AAAAAAAAAFw/bkp9WnQqvfo/s1600/entete.jpg

Mon Interview sur Le Sombre Blog de Nicolas Archimède

(Partie 1)

sombreté

Mon Interview sur Le Sombre Blog de Nicolas Archimède

(Partie 2)

 

http://www.dixitmykid.com/pdata/t/f-117.jpgMon Interview sur Dixit My Kid

 

http://images2.confidentielles.fr/img_v5/logo_confidentielles_v9_2.pngMon interview sur Confidentielle.com

 

bulles-et-fleurs-2.jpg

 

MES BULLES SONT PARTOUT

 

 

LES BULLES DE GENS BIENS

bulles de gribouilleurs

bulles de bricoleursbulles de douceursbulles de music makersbulles de raconteurs

 

logo-confi-aime-ce-blog.jpg

http://www.bonial.fr/environnement/blog-zero-carbone/badge-co2_blog_rose_125_blc.jpg